Dimanche 18 juin 2017 (REF20170618.OB724)

- Quelques photos qui me permettent de souligner un fait anodin, pour certain bien sûr, mais l’observation n’est pas dépourvue d’intérêt. Toutes ne laissent aucune équivoque car elles prouvent et confirment que les nymphes de sexuées sont (à quelques exceptions près) maintenues le long des parois des logettes. Cette intervention curieuse est principalement effectuée par les ouvrières-majors et ceci me semble être la principale fonction de celles-ci. Leurs présences varient, sans aucun doute, en fonction du nombre de princesses. Déjà signalé précédemment : elles sont indissociables.

3491_20170615   3492_20170615

3493_20170615   3504_20170617

3505_20170617   3506_20170617