Vendredi 11 janvier 2019 (REF20190111.OB814)

- Le couvain (hivernant), en régression depuis quelques années déjà, me semble atteindre son paroxysme cette année. La présence des sexuées (oophages) en est probablement la cause première. Leurs captures restent problématiques et le temps nuageux de ses derniers jours ne favorisera pas leurs exterminations.

3994_20180119   3995_20180119

3996_20180119   4000_20190111

4001_20190111   4002_20190111