Lundi 2 juillet 2018 (REF20180702.OB772)

- Hier aucune…ce matin j’en compte 19 !!! La métamorphose fut fulgurante !!!
Il fait chaud…très chaud, mais je suis malgré tout assez surpris. D’autant plus que par le passé je repérais la toute première, plutôt esseulée, parmi le couvain. Mais cette fois, une bonne vingtaine en une nuit (peut-être plus) est assez inattendue : bien que les métamorphoses se poursuivent dans les normes des années précédentes. Les images confirmeront, une fois de plus, que les princesses et les ouvrières-majors sont indissociables et que la tâche de ces dernières se résume à cette activité plutôt qu’à des croqueuses de graines ou à celle de soldates. 

20180702   20180702

20180702   20180702

20180702   20180702