Mercredi 9 mai 2018 (REF20180509.OB764)

- Le déplacement du couvain en N3 se poursuit. Transition lente, mais je n’avais pas espéré dans redécouvrir une quantité aussi importante suite à la présence, trop abondante, de princesses lors de la période d’hivernage. En fonction de mes dernières prises d’images (ci-dessous), je crois que les sexuées seront peu nombreuses mais il est bien trop tôt pour valider cette observation. La reine reste momentanément introuvable.

3728_20180505  3727_20180505

3725_20180505  3724_20180505

3738_20180508  3737_20180508

3729_20180506  3738_20180508

  3732_20180506  3741_20180508